Ginkgo : l'arbre de la circulation sanguine

Le ginkgo est un arbre médicinal. De ses feuilles, on extrait des substances qui fluidifient le sang, augmentent le diamètre des vaisseaux sanguins (effet vasodilatateur) et permettent donc de mieux irriguer les organes, en particulier le cerveau et les extrémités [1]. 

Ces substances s’appellent les flavones glycosides et les terpènes lactones, mais il est inutile de retenir ces noms barbares. 

Les extraits de ginkgo sont le remède naturel le plus utilisé en Allemagne par les personnes âgées. Ils ont des effets positifs pour :

  • la démence sénile et les problèmes de mémoire, souvent dus à une baisse de l’irrigation du cerveau. En 2011, une nouvelle étude a confirmé l’effet bénéfique du ginkgo sur la mémoire chez 188 sujets sains âgés de 45 à 56 ans [2], [3] ; 

  • les acouphènes d’origine vasculaire (manque de sang dans le tympan) [4] ; 

  • les problèmes de vision : le ginkgo diminue les symptômes de la rétinopathie [5] et du glaucome [6], [7] ; 

  • les douleurs ou faiblesses musculaires soudaines dans les jambes provoquées par des problèmes artériels (en langage médical, « claudication intermittente »). Le gingko augmente le nombre de pas que peuvent faire les personnes touchées par cette maladie [8]. 

Lire la suite : https://pro.sni-editions.com/m/1061629?&ecn=4aa693726720fa174c014a66332de553&iv=665fdc631754b5da&r=WEB&a=17&u=1&o=1

Signature_Yabellah