Publié le 9 juillet 2018 par Péris Angélique

Bonjour à vous tous et à vous toutes.

Comment allez-vous depuis la pleine lune du 28 juin ? Comment vous sentez-vous ? 

Il est vrai que les énergies ne nous ont pas facilitées la tâche, nous avons baigné dans quelque chose de concentré, de lourd, au milieu de tensions générées par des besoins de renouveau, d’envie de tout envoyer péter, avec un émotionnel vif, tranchant, qui n’hésite pas à dire ce qu’il ressent ou en tout cas à exprimer ses points de vue, confirmé le 1er juillet, trois jours après la pleine lune, par deux T-carré, qui non seulement nous poussait à la révolte ou à la colère, mais aussi à l’excès dans nos comportements.

C’est donc ce jour-là que la limitation à 80 km sur les routes secondaires est rentrée en vigueur, et que l’on s’est aperçu que tous nos trajets ressembleraient à des « pseudo promenade » même lorsque l’on est pressé, pris par le temps, ou que l’on doit se rendre au travail. Certains pourraient changer leur trajet et s’ils le peuvent, préférer prendre l’autoroute plutôt que de perdre 10km sur une heure. Le mécontentement est palpable, mais, si nous ne nous mettons pas en conformité avec la loi, soyez certain que cela remplira les caisses de l’état, plus vite qu’il n’en faut pour le dire. Ceux qui veulent exprimer leur liberté d’être, de choix et d’action, ont tout intérêt à faire attention à leur impulsivité, sous peine de continuer leur route à pied… Cela ne va pas être facile de changer nos habitudes qui sont devenues inhérente à notre façon de conduire, parce qu’instinctivement on a tendance à revenir à 90km/h, le naturel revenant vite au galop.  Et c’est donc ce naturel qui risque de nous couter cher. Mais soyez rassuré, notre gouvernement à tout prévu, entendez en bruit de fond, ces jolies pièces qui tintillent…

Nous sommes brassés à longueur de journée par des énergies de tensions, de révoltes, d’agressivités soutenu par la conjonction Nœud Sud / Mars, en Verseau, qui réactualise de vielles impulsions ou de vielles tensions non assimilées et non comprises, qui nous font perdre patience, nous donne des élans de révoltes aussi bien intérieure qu’extérieure, nous font rencontrer des gens peu scrupuleux, réminiscence d’autre temps ou nous n’avons pas toujours été clean dans nos divers comportements.

C’est très facile, il suffit de regarder la situation qui nous pose problème. En exemple, une voiture qui roule et rétrograde pour prendre un rond-point, et qui tout d’un coup s’arrête net, glissant le long du rebord. Plus de jus électrique, la voiture ne veut rien savoir, elle ne démarre plus. Elle est donc remorquée dans un garage de renom Français, qui fait un devis de 600 et quelques euros prétextant comme panne, une défaillance du démarreur qui aurait grillé le fusible de la batterie, n’alimentant plus du tout la voiture.

Vous, vous n’êtes pas mécanicien, mais vous savez qu’une voiture qui roule ne peut pas s’arrêter net en roulant par défaillance du démarreur. Un démarreur c’est fait pour démarrer. Vous ne souhaitez pas faire les réparations dans ce garage qui vous prend pour un con, pour un portefeuille et un peu moins de 200 euros pour une recherche de panne avec valise, qui soit en dit en passant, n’a pas été faite, parce que le technicien sous les cris un peu hystérique de la propriétaire a été obligé d’avouer de ne pas l’avoir fait, parce qu’il ne pouvait pas. Vous tractez tant bien que mal la voiture jusqu’à chez vous, en faisant plus de 70 km, et faîtes venir un mécanicien qui vous annonce après vérification que la panne ne vient pas du démarreur mais que c’est le moteur qui a serré… Deux solutions s’offrent à vous, soit vous retournez voir les techniciens et vous leur explosez la face, façon de parler bien sûr, soit, vous prenez sur vous, et vous essayez de comprendre ce que cette situation veut bien vous enseigner

C’est ce que cette conjonction elle aussi, nous enseigne, en réveillant des comportements enfouis d’agressivité ou de violence, qui, si nous devions céder à l’énergie guerrière, ne nous aiderait pas à être victorieux. Dans ce cas, mais aussi dans tous les cas qui se présente à nous pendant ces fortes énergies à connotation karmique, il vaut mieux agir que réagir. Ne dit on pas qu’il faut toujours solliciter Dieu plutôt que ces sous fifres ? il s’agit donc pour cet exemple d’écrire à la « maison mère du garage » en demandant le remboursement de la recherche de panne par valise, non faite, sous peine de porter plainte pour abus de confiance et malhonnêteté. 

Nous devons donc apprendre à relativiser, parce que rien n’ira dans notre sens. On se sent alors impuissant, et on peut donc prendre conscience que nous réglons une très vielle dette, d’orgueil, de malhonnêteté, d’abus, de négligence, de désintérêt, de foutage de gueule, d’incompétence, tout en ne se sentant ni aidé, ni soutenu, ni accompagné, mais abandonné à notre triste sort. Ainsi, si nous subissons ce genre de chose c’est que nous l’avons-nous-même, fait subir à notre tour, et que la révolte ne ferait qu’aggraver la situation et notre karma. Et encore une fois, cela vaut pour tout ce que vous vivez, professionnellement, affectivement et familialement parlant…

De ce fait, la conjonction Nœud Sud / Mars, conjointe à la Lune noire, occasionne un profond travail à faire qui permettra de résoudre le problème, et comme la Lune Noire transite elle aussi le signe des Verseau, il y aura à comprendre les difficultés que l’on peut entretenir au sein de la société ainsi que notre façon de communiquer avec notre entourage.

Ainsi, cette Nouvelle Lune du 13 juillet 2018, est couplée des énergies d’une éclipse Solaire partielle. 

Rappelons qu’une éclipse Solaire Partielle, c’est lorsque la Lune prend le pas sur le Soleil en s’interposant entre lui et la Terre, et en se plaçant devant lui. Du fait qu’ils ne sont pas parfaitement alignés et que la Lune n’occulte qu’en partie le Soleil, cela va nous permettre d’utiliser ces énergies pour changer réellement des « pans de notre vie ».

Ces énergies amènent donc un air de changement, et de transformation qui se jouent dans l’ombre de notre conscience. Cela suppose que certains changements sont en train d’opérer, indépendamment de notre volonté.

De ce fait, le couple Soleil/Lune transite le 3ème décan du signe des Cancers, qui est un décan régit par la Lune, et donc le décan du mystère et des choses cachées.

En effet, avec Soleil/lune en Cancer, nos émotions et notre volonté se teinte de ce signe maternel, féminin, tourné vers la famille, avec ce besoin de se sentir en sécurité et de renforcer ce lien avec les gens qui gravite autour de nous. On peut se sentir plus sensible, plus émotif, plus maternant, plus intériorisé, et plus réceptif (soleil conj. Lune).

Le soleil brille, un air de vacance circule dans nos esprits pas mal secoués, nous nous sentons plus optimiste, plus jovial ou enjoué, et surtout de meilleure humeur. (Soleil/lune trigo Jupiter). Notre sensibilité, notre réceptivité et notre intuition, sont plus exacerbé, ce qui nous permet de rêver tout éveiller… 

...et même si une part de nous à tendance à se révolter et à remettre pas mal de chose en question, notamment au niveau de nos diverses structures quelles soient professionnelle, familiale ou sentimentale, peut-être dans nos diverses relations avec un patron pour ceux qui ne sont pas encore en vacances, un père, un homme ou un mari….il n’en reste pas moins, qu’une part de nous à des difficultés à maîtriser ce qui nous traverse comme émotions (Soleil/lune opp Pluton conjoint Lune Noire) ; émotions qui avec cette Nouvelle Lune couplé aux énergies de l’éclipse Solaire partielle, travaillent ensemble, inconsciemment, à les faire remonter à la surface pour pouvoir les libérer. C’est ainsi que nous pourrions nous sentir dévasté, stressée, à fleur de peau, ému, triste, fébrile, inquièt, anxieux, angoissé, avec des peurs de notre enfance ou d’autres vies, qui remonte inopinément sans que nous prenions part à leur mise en lumière, la Lune Noire réveillant nos pulsions les plus enfouies et les plus secrètes.

Pour en revenir au décan du mystère et des choses cachées, nous comprenons qu’avec Mercure au quinconce de Neptune, il va nous falloir modifier, rectifier et transformer certaines formes pensées, croyances, foi, intuition, état d’esprit…, parce qu’une part de nous, et encore en décalage avec la réalité. Justement Mercure transite le signe des Lions et donne à nos échanges, à notre vivacité d’esprit et à notre communication un air fier, expansif, peut-être autoritaire, avec un ego parfois vantard et trop sûre de lui. Les énergies en tout cas, semblerait nous pousser vers l’excès avec une dissonance Mercure/Jupiter (carré) qui nous ferait mal juger les situations, nous donnant une sorte d’impatience tout en ayant du mal à recentrer nos pensées. (mercure opp mars)

Ces énergies pourrez nous faire penser à l’affaire Alexia Daval et aux nouvelles déclarations faites par son mari, qui est revenu sur ses aveux, dénonçant un complot familial.

Mars, Dieu de la guerre, qui n’est pas étranger à tout ça, est toujours rétrograde dans le signe des Verseau, et suppose une action détournée menée sur un collectif, cet aspect peut nous faire penser aux demandeurs d’asile qui ont été refoulé de certaines côtes et de certains pays, mais qui avec un bon aspect de Jupiter à Neptune, permet de lier l’énergie expansive de Jupiter à un Idéal Neptune, donnant des qualité humaines altruiste et indéniables qui seront relevées par le conseil constitutionnel sur le principe de fraternité qui estime légitime « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national » qui censurait, il n’y a pas longtemps le délit de solidarité.

Tout cela, nous amène à vivre, journalièrement, avec une énergie martienne difficile qui en dissonance à Jupiter amplifie nos actions avec excès, et imprudence. Dans ces moments-là, il serait souhaitable de nous focaliser sur notre respiration intérieure et de ne pas se connecter à l’égrégore de violence, d’agressivité ou de colère qui plane en ce moment sur le pays et dans nos vies. Avec tant d’injustice, de conflits, de massacre, de meurtre, de violence… et en écoutant tous les jours nos informations comme autant de lavage de cerveaux, on entretient et on emplifit nos propres violences intérieures qui à la moindre contrariété, nous pousse à extérioriser nos tensions émotionnelles pour les abattre sur le premier venu qui ne répondrait pas à nos attentes ou à nos désirs, histoire de se libérer intérieurement de ce qui nous oppresse ou nous fait souffrir. (Mars carré Uranus)

Or se libérer ce n’est pas projeter toutes nos insatisfactions sur autrui, mais belle et bien de s’intérioriser pour essayer de comprendre et de déchiffrer nos diverses peurs, ou nos diverses angoisses qui bien souvent ne sont que l’expression de nos traumatismes et de nos manques affectifs infantiles.

Lire la suite :http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/2018/07/les-energies-de-la-nouvelle-lune-du-13-juillet-2018-et-de-l-eclipse-solaire-partielle.html

Signature_Yabellah