Par

295

« Vous êtes absolument capable de tenir l’espace pour votre propre guérison »

Il y a deux énergies prédominantes que les êtres humains sont souvent réticents à reconnaître en eux-mêmes ou à exprimer – le chagrin et la colère. Ils estiment que les émotions ne sont pas assez spirituelles, ne sont pas valables parce qu’elles ne correspondent pas à leurs valeurs les plus élevées, ou ne souhaitent pas ajouter ce qu’ils considèrent comme une émotion négative au collectif. Chers amis, nous vous exhortons à prendre le temps de créer avec amour un espace pour ressentir pleinement et en toute sécurité les émotions non résolues que vous pourriez avoir.

Vos émotions, toutes, font partie de votre expérience humaine. Ne pas les reconnaître ne les fait pas exister, il les garde simplement comme une partie active de votre énergie. Si vous ne prenez pas le temps de les expérimenter pleinement et de les honorer, ils vont souvent bouillir dans leur désir de revenir et d’être aimés dans la plénitude.

Si vous avez perdu quelqu’un que vous aimez, votre chagrin est une belle indication de combien vous vous en souciez. Même si vous savez à travers vos croyances que l’âme, et votre relation continue de vivre, même sous une forme différente, il est parfaitement approprié et recommandé de vous accorder le temps de pleurer la perte de la présence physique de cette personne dans votre vie. Vous passez par un changement énergétique profond quand un être cher transite, et votre processus de deuil est ce qui vous permet de traiter ce changement. Vos larmes nettoient et guérissent.

Tant d’êtres humains éclairé ont été mal compris, maltraités, ridiculisés, abandonnés, rejetés ou congédiés, non seulement dans cette vie, mais dans des expressions de vie antérieures. Ne pas reconnaître la colère justifiable d’un tel traitement est de rester dans la conscience de la victime. Votre colère est appropriée si vous pouvez le voir comme un désir de faire l’expérience de l’équité, un traitement approprié, et d’être respecté et traité d’une manière qui vous honore.

Votre colère contre la maltraitance est un outil qui vous aidera à créer des limites plus saines et à exprimer votre propre amour en tant que guide et parent affectueuxPermettez-vous de ressentir que les choses n’allaient pas bien, de traiter ces sentiments et d’aller de l’avant d’une manière plus saine, plus équilibrée et plus autonome.

La colère est la peur qui hurle pour l’amour et la protection. Transmettez votre colère et votre peur en vous montrant avec compréhension et réconfort. Le chagrin accompagne fréquemment la colère et la peur, surtout si vous avez été victime. Comprenez que si vous avez été maltraité, votre innocence est toujours disponible sous la forme de votre enfant intérieur. Il n’est jamais trop tard pour revenir en arrière et vous donner les soins, la protection, l’amour et la compréhension que vous méritiez et que vous n’avez jamais eu. Vous êtes absolument capable de tenir l’espace pour votre propre guérison. De ce lieu de sagesse et de responsabilité de soi, vous serez également prêt à solliciter un soutien supplémentaire si vous en avez besoin.

Une fois que vous vous êtes permis de ressentir pleinement les émotions qui peuvent sembler si effrayantes et non spirituelles, mais méritez votre amour et votre attention, vous serez en mesure d’aller de l’avant de manière plus légère et plus autonome. Permettez à ces émotions de monter à leur propre rythme alors qu’elles sont prêtes à être guéries, de croire en la sagesse de votre âme, et aimez tout cela comme une pratique sacrée d’acceptation et de transmutation, car vous êtes tous divins et beaux, surtout la partie humaine tendre de vous.

~ Archange Gabriel par Shelley Young

Traduit par Marie-Louise pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : http://trinityesoterics.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour

73069163_1