Publié par le 29 mar, 2013 sous CHRONIQUES, CRÉATEUR DE MOI-M'AIME, Joeliah, MANCHETTES |

possible

Lorsque vous désirez créer dans votre vie en conscience, attirer à vous quelque chose, que ce soit un état d’être, que ce soit de la matière, que ce soit une réalisation, un voyage ou un pays que vous désirez visitez, pensez déjà à vous unir intérieurement avec toute cette force cosmique possible et tout ce qui est à l’intérieur de vous.
Osez regarder, osez illuminer, n’ayez pas peur ; l’ombre s’éclaire aussitôt qu’elle reçoit de la lumière.
N’ayez pas peur de vos parts d’ombre ou de vos zones d’ombre : éclairez-les, observez ce qui est à l’intérieur, servez-vous de vos talents et autres possibilités et laisser le reste en attente.
Parfois vous avez certaines idées qui sont bloquées parce que vous en avez peur. Certaines personnes ont peur de leur pouvoir, d’autres ont peur de leur grandeur, de se montrer aux autres et certaines personnes ont peur de leur force, de leurs colères, de détruire.
Une colère c’est une force qui n’est simplement pas encore dirigée correctement avec amour et cette force intérieure, parfois, peut vous faire du tort, parce que cette force est bloquée, reste sur place, gonfle, gonfle, gonfle et peut provoquer à l’intérieur de vous des maux physiques importants.
Parce que cette force n’a qu’une attente : celle de pouvoir s’extérioriser et créer.

Bien entendu, ne lancez pas l’objet de votre colère contre vous ou contre quelqu’un N’exprimez pas cette colère mais servez-vous de la puissance qui y est associée pour pouvoir créer quelque chose de fort, pour mettre à disposition des autres quelque chose d’intense et important, et surtout à votre disposition pour votre mieux-être.

De la même manière, certaines d’entre vous s’étouffent comme un moteur qui a une grande capacité, mais, qui ne reçoit pas le bon carburant.
Les filtres n’ont pas été nettoyés et il y a encore des blocages pour l’énergie. Alors, oui, dans vos idées, l’envie, le moteur est là, mais c’est très poussif, voir ça cale tout de suite parce que il y a une pollution dans le filtre. Et parfois, il suffit simplement de faire un grand nettoyage intérieur, de transformer vos habitudes, d’aller libérer par des pardons, par des acceptations, par des nettoyages aussi du corps : un jeûne, une séance de détoxination.

Un nettoyage à l’intérieur du corps permet de pouvoir changer, de nettoyer votre machine, mais aussi un nettoyage de pensées, de tout ce qui peut être avide, de tout ce qui peut abaisser la vibration.

Transformez vos états d’esprit, élevez-vous vers plus d’amour et de lumière, et vous verrez votre véhicule prendre une force que vous ne soupçonniez pas.
Allez voir à l’intérieur de vous toutes ces zones d’ombres qui vous empêchent d’être performants, de pouvoir créer comme vous voulez. Et, une fois que vous êtes bien centrés, que la machine fonctionne bien, que vous êtes en accord avec cette force, tout comme avec un véhicule, soyez le conducteur qui sait où aller.

Alors, définissez bien votre but,
votre itinéraire,
votre ville d’arrivée.
Qu’est-ce que vous désirez avoir ?
Qu’est-ce que vous désirez faire ?
Dans quel état désirez-vous être et vous sentir ?

Nettoyez bien vos vitres, vos pare-brises et puis allez-y, roulez, regardez où vous allez.
Lorsque vous conduisez, vous pouvez admirer le paysage et c’est très beau de profiter de l’instant présent, de regarder ce qui se passe, mais tout en sachant où vous voulez aller, en gardant le cap.

Imaginez un conducteur qui veut se rendre d’une ville à une autre et qui, dès le premier village rencontré ou la première ville décide de la visiter. Donc il arrête, il commence à visiter à pieds et il dit : c’est beau, c’est beau ! Je n’avais jamais vu ça avant ! Et puis, il se perd dans ses idées : ah, un bel hôtel, je vais dormir là, je vais rencontrer des nouvelles  personnes ; et puis, il se laisse griser par cette nouvelle ville et s’en sans apercevoir, oublie complètement où il devait aller. Ou alors il se dit : finalement, ça me suffit, je vais rester dans cette ville-là, parce que peut-être que l’autre n’est pas aussi bonne, pas aussi belle, je ne trouverai peut-être pas ce que je désire.

Imaginez une personne qui n’a jamais quitté son village et qui veut se rendre à la capitale et qui rentre dans la première grande ville qu’il rencontre où tout est grand, tout est magnifique, tout est différent, et il se dit : c’est grand, c’est suffisant pour moi.
Mais, il ne voit qu’une partie de la vérité parce qu’il ne connait pas autre chose, parce qu’il n’a jamais expérimenté, il ne sait pas qu’il peut y avoir encore plus grand, plus beau ou meilleur pour lui et qu’il mérite aussi d’avoir tout cela.

Et bien parfois, dans vos désirs, dans vos buts, dans vos choix, c’est la même chose.
Vous avez idée de quelque chose de grand, de beau pour vous, mais, vous vous arrêtez aussitôt à quelque chose qui paraît déjà plus grand que ce qu vous avez et vous pensez : cela me suffit, vous êtes dans le suffisant.

Mais en vérité, cela n’est qu’une étape pour vous montrer que vous êtes sur le bon chemin, que vous méritez encore plus, mieux et que, surtout, lorsque vous arrivez dans quelque chose de plus grand, vous avez plus de choix, plus de possibilité de rayonner, plus de facilité pour choisir exactement ce qu’il vous faut. La vie peut donner toujours plus et mieux.
C’est ce que nous aimerions que vous compreniez là.

C’est que, souvent, vous vous contentez de peu, parce que c’est un peu mieux que ce que vous aviez avant, parce que vous dites que l’argent ne vous intéresse pas. Bien entendu, l’argent en lui-même n’est pas intéressant, c’est la capacité, ce sont les possibilités qu’il peut vous donner de vous développer et d’aider les autres qui sont intéressantes.
Si vous avez un peu, vous pouvez donner un peu, si vous avez plus, vous pouvez donner plus, si vous avez beaucoup, vous pouvez donner beaucoup et recevoir beaucoup.

Comprenez bien que bien souvent vous vous arrêtez à ce qui est un peu mieux, alors que vous pourriez simplement, en appréciant ce que vous venez d’avoir ou de voir, vous diriger vers plus grand, plus beau de façon à être encore plus rayonnants, plus co-créateurs dans ce monde. Car l’énergie divine, l’énergie de création est immense, énorme, elle peut tout vous donner.

Donc, notre conseil : voyez grand, voyez paisible, voyez joyeux dans vos souhaits. Ensuite, vibrez de joie et d’amour sur le fait que c’est possible, que c’est déjà là et que vous allez pouvoir atteindre ce but très rapidement.

Plus votre joie sera grande, plus vous autoriserez la vie à vous donner le meilleur et plus le meilleur arrivera rapidement.
Soyez sûrs que c’est possible car cela l’est.

Nous vous envoyons tout notre amour et notre soutien.

Les EnSeigneurs du Ciel
Canalisés par Joéliah en mars 2013

MERCI DE DIFFUSER CE TEXTE ET D'EN INDIQUER L'AUTEUR ET LA SOURCE: LAPRESSEGALACTIQUE.ORG