vendredi 28 décembre 2012

L'ensemble des 30.000 fragments de papyrus est consultable en ligne sur un site dédié, converti en images haute définition par Google.
Écrits entre le IIIe siècle avant Jésus-Christ et le Ier siècle de notre ère, découverts entre 1947 et 1956 dans des grottes des falaises de Khirbet Qûmran, en Cisjordanie, les manuscrits de la mer Morte sortent du Musée National d’Israël pour être visibles par le monde entier. C’est-à-dire sur Internet.
Dans le cadre d’un partenariat noué en octobre 2010 avec Google, qui a mis son centre de R&D israélien au service du projet, les rouleaux de papyrus sont accessibles et consultables gratuitement sur le site DeadSeaScrolls.org. [pour prolonger vos connaissances sur les dizaines de manuscrits découverts dans le désert égyptien, dont l'Evangile de la femme de Jésus, lire le dossier de Sciences et Avenir n°791, en kiosque à partir de jeudi 20 décembre].